Consultante

Directrice de ALEPH-le Centre d’Etudes Juives Contemporaines de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ) depuis sa création en 2009. Ce centre para académique s’adresse aux adultes. Il propose, en français, des cours, conférences, colloques centrés sur l’étude des textes traditionnels (Torah, Talmud, Kabbale) et les problématiques du judaïsme contemporain.

Docteur en Sociologie, Sonia Sarah Lipsyc a travaillé durant des années sur les thèmes du genre dans le judaïsme, le féminisme juif et l’analyse de la loi juive (« halakha ») sur les questions de femmes. Elle a dirigé la publication Femmes et Judaismes aujourd’hui, edition In Press, 2008 dans laquelle elle a publié un essai sur « L’accès des femmes au Talmud : le point de vue traditionnel en question » et avec Janine Elkouby, Quand les femmes lisent la Bible, Pardès n° 43, In Press, 2007.

Son champ de recherches actuelles porte sur les questions sociétales et le judaïsme en Israël et en Diaspora avec une attention toute particulière sur le Québec en se référant à la sociologie du judaïsme contemporain et de la loi juive.

Elle a créé à ce sujet le site « Judaismes et Questions de société » qu’elle souhaite développer comme un site de ressources sur ces diverses thématiques (conversion, pluralisme religieux, questions de genre, etc.).

Elle est également depuis 2012 chercheure associée à l’Institut d’Etudes juives Canadiennes de l’Université de Concordia.

Dramaturge, elle est également spécialiste du théâtre juif. Elle a ainsi écrit un livre iconoclaste « Salomon Mikhoëls ou le testament d’un acteur juif », Ed du Cerf, Paris, 2002 qui comporte à la fois une pièce de théâtre et deux essais sur l’histoire du théâtre juif. Auteure de pièces de théâtres et metteure en scène, ses dernières créations sont « Eve des limbes revenue ou l’interview exclusive de la première femme ou presque de l’humanité » mise en ondes sur la radio nationale France Culture, et récemment jouée en anglais à Brandeis. « Sauver un être, sauver un monde » à partir du livre de la jeune juive québécoise Catherine Shvets (Hitler et la fillette, Flammarion Québec, 2010) joué dans de nombreux classes secondaires à Montréal

Dr Sonia Sarah Lipsyc a reçu en 2011, le Prix d’excellence en éducation juive de la Fondation Samuel et Brenda Gewurz de la BJEC (Bronfman Jewish Education Center).

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire